La Haute-Marne respire et inspire
Respirez

Cadre de vie

Vivre dans les villes et les Petites Cités de caractère

En Haute-Marne, il fait bon vivre dans les villes, les villages, les Petites Cités de caractère où la nature n’est jamais très loin. Patrimoine, vie culturelle, loisirs, prix de l’immobilier très accessible, les villes haut-marnaises sont de taille moyenne permettant des déplacements faciles et rapides. Habiter dans une des villes du département c’est bénéficier de tous les avantages d’une ville avec la nature toujours à proximité. Les Petites Cités de caractère offrent quant à elles, l’authenticité dans un environnement patrimonial reconnu où l’on appréciera une certaine douceur de vivre.

Saint-Dizier

Située à mi-chemin entre Paris et Strasbourg, Saint-Dizier se présente comme la porte du Grand Est de la France.
Avec 26 300 habitants, Saint-Dizier est la 5e ville de l’ex-région Champagne-Ardenne et la première du département de la Haute-Marne. Idéalement située à moins de 10 km du lac du Der en Champagne, aux limites de la Meuse et de la Marne, Saint-Dizier est la ville-centre de la Communauté d’agglomération Saint-Dizier, Der et Blaise de près de 62 000 habitants. Ville historique des crèmes glacées Miko, capitale de la fonderie d’art, elle a su développer de nombreux savoir-faire dans l’industrie et se tourner vers l’avenir.

Une ville en mouvement

En perpétuelle mutation, Saint-Dizier œuvre pour la qualité de vie des Bragards : valorisation du centre historique, renouvellement urbain du quartier du Vert-Bois (extension de la « ville ancienne » qui a vu le jour dans les années 50 pour répondre à la crise du logement), création d’un Centre Nautique, d’un cinéma le Ciné Quai (implanté sur l’ancien site de l’usine Miko et dont la tour héberge le mini-musée dédié à l’histoire des célèbres crèmes glacées), restauration du Théâtre à l’italienne, classé à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, construction d’une nouvelle salle de spectacles Les Fuseaux de plus de 1 100 places assises, et enfin projet d’extension du centre-ville et d’aménagement des berges du canal Entre Champagne et Bourgogne et de la Marne (projet Saint-Dizier 2020).

EN SAVOIR PLUS

Par ailleurs, la création du parc d’activités de référence du nord Haute-Marne destiné à l’implantation de nouvelles entreprises, l’agrandissement de la zone commerciale du Chêne Saint-Amand, la montée en puissance de la base aérienne 113, une des deux seules en France à accueillir le Rafale, et le centre hospitalier Geneviève de Gaulle-Anthonioz contribuent au dynamisme économique du bassin de vie.

Parallèlement, la Ville de Saint-Dizier et ses nombreux partenaires innovent pour mettre l’éducation, le sport, la culture et les loisirs à la portée de tous. Une ville en mouvement qui offre une qualité de vie appréciable et qui bénéficie d’un environnement privilégié où il fait bon vivre.

Chaumont

Préfecture de la Haute-Marne, Chaumont se situe au carrefour des grands axes, entre le Nord de l’Europe et la Méditerranée, entre l’Ile de France et la Suisse, à proximité des autoroutes A5 et A31, et sur la ligne ferroviaire Paris Belfort. La ville compte 22 330 habitants.

Siège des principales administrations de l’État dans le département, la Ville est également fière de son école de gendarmerie, la première créée en France, et de son 61e régiment d’artillerie. Cette unité unique met en œuvre les drones de l’armée de terre, qui ont pour mission le renseignement par l’image pour la conduite des opérations militaires.

L’ancienne capitale de la ganterie est aujourd’hui riche de ses activités économiques diversifiées dans les domaines du biomédical, du packaging, de la logistique, des services téléphoniques… La zone Plein Est, propose une pépinière d’entreprises qui aide les jeunes structures. Les formations supérieures offrent un éventail d’une dizaine de filières et un cursus complet dans le domaine du graphisme.

EN SAVOIR PLUS

Entre culture et patrimoine

Dans un écrin de nature, Chaumont bénéficie d’un cadre privilégié, loin du stress des grandes métropoles. Ville de l’affiche, Chaumont accueille la biennale internationale de design graphique. L’offre culturelle est riche avec le cinéma À l’affiche, la médiathèque des Silos – Maison du livre et de l'affiche, le théâtre le Nouveau Relax - scène conventionnée, le conservatoire, les musées, la MJC - Maison des jeunes et de la culture, Les Rendez-vous du cinéma européen, les Journées du patrimoine, le Salon du livre, les concerts... La vie culturelle couvre tous les domaines du spectacle et des arts plastiques. L’été, Chaumont Plage et Les Estivales font le bonheur des plus jeunes avec un ensemble d’animations le plus souvent gratuites. La vie associative est très dynamique avec 450 associations offrant la possibilité de pratiquer les activités les plus variées. Le patrimoine bâti chaumontais embrasse une vaste période de onze siècles. La ville a été fondée au Xe siècle sur un éperon rocheux dominant les vallées de la Marne et de la Suize. Le Moyen-Age est omniprésent avec les remparts, le donjon des Comtes de Champagne et la tour d’Arse. De cette époque aussi datent la basilique Saint-Jean et le Grand Pardon. Les curieux escaliers à tourelles, la chapelle des Jésuites et l'élégant Hôtel de ville représentent les XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles.

Le Viaduc (1857), l’un des plus remarquables ouvrages d’art du XIXe siècle, est le symbole de la ville. Ses 654 m de long et 52 m de hauteur sont mis en valeur par de subtils jeux de lumières.

Langres et son pays

Avec ses hauts remparts et son chemin de ronde de 3,5 km, Langres, panoramique, se présente telle une fière forteresse à 468 mètres d’altitude. Plus grande ville fortifiée d’Europe, elle compte 7 700 habitants.

Aux Portes de la Champagne et de la Bourgogne, cette ville aux 7 portes et 12 tours, offre un riche patrimoine marqué par les différentes époques de l’Histoire : Langres, encyclopédique, est gallo-romaine à travers ses monuments antiques et ses sculptures, médiévale par la Cathédrale Saint Mammès. La Renaissance, quant à elle, se déploie en d’élégants hôtels particuliers, à l’image de la Maison Renaissance. Son histoire est riche, elle est d’ailleurs classée « Ville d’Art et d’Histoire ». Elle a vu et connu de grands hommes : Denis Diderot, Jean Duvet, Jeanne Mance, Louise Michel, Jules Ziegler, Camille Flammarion, Marcel Arland, etc. Reconnu comme l’un des « 100 plus beaux détours de France », Langres propose deux musées , un cinéma le New Vox, un centre aquatique Aqualangres, une salle de spectacles, etc.

EN SAVOIR PLUS

Le Pays de Langres, c’est un plateau vallonné, réputé et médiatisé pour son climat, terre de transition entre Champagne et Bourgogne. Langres en est la plus belle porte d’entrée. La cité rayonne sur un territoire riche de patrimoines et de sites touristiques aménagés, dont ses 4 lacs, ses sources célèbres et ses rivières et jouxtant le prochain Parc national de forêts de Champagne et Bourgogne (naissance du parc national le 25 octobre 2019).

Mosaïque de "pays", de paysages et d'espaces, de cultures, de savoir-faire et de savoir-être, le Pays de Langres compte 47 000 habitants. Organisé autour de la ville centre de Langres, il se parcourt au gré des villages qui s’égrènent et trouve son identité dans cette multitude de petits îlots villageois…

En Pays de Langres, le terme de ruralité prend toute sa dimension. Il arbore un caractère résolument authentique, à mille lieux des clichés du genre. De nombreuses associations et communes restent dynamiques et permettent de s'intégrer à la vie locale. Ici, ruralité rime aussi avec modernité. Le territoire dispose de savoir-faire et de compétences reconnus avec la présence d'entreprises innovantes ou leaders dans leur domaine.

Les savoir-faire incontournables du Pays de Langres regroupe des secteurs économiques performants et variés : le transport-logistique, la métallurgie au service de l’automobile, de l’aéronautique et du médical, la plasturgie, le caoutchouc et la sous-traitance automobile, l’agroalimentaire avec notamment la production du Fromage de Langres AOP, l’agriculture basée sur la grande culture sur les plateaux, et la polyculture/élevage axées sur la production de lait et de viande (ovine et bovine) sur les coteaux et vallées, l’imprimerie, les éco-énergies autour des ressources en vent et en bois, le développement touristique durable autour de son patrimoine lié à l’eau : lacs, canal, sources, eaux thermales, etc..., la vannerie et l’osiériculture et la taille de pierre.

Nogent

Nogent (anciennement Nogent-en-Bassigny) est la 4e ville de Haute-Marne. Bâtie sur un éperon rocheux, la ville haute (400 m) domine la ville basse (300 m) située dans la vallée de la Traire, affluent de la Marne.

Entre tradition et modernité

C’est au développement de la coutellerie au 17e siècle que Nogent doit sa réputation. Au 19e siècle, son bassin industriel atteint son apogée rassemblant 9 000 artisans et ouvriers. Cette activité se poursuivit durant le 20e siècle tout en se diversifiant. Le seul nom de « Nogent » suffit à identifier une coutellerie de qualité ; raffinement et diversité caractérisent cette coutellerie mondialement réputée, sollicitée par les plus grandes maisons françaises à l’instar de Christofle et Hermès.

EN SAVOIR PLUS

Grâce à une main d’œuvre hautement qualifiée, ces savoir-faire traditionnels ont aujourd’hui évolué vers d’autres métiers de la seconde transformation du métal dans les domaines de l’automobile, de l’aéronautique et du médical : estampage, polissage, usinage. L’artisanat traditionnel demeure grâce à des couteliers professionnels – certains travaillent pour l’industrie du luxe – et des « hobbystes » qui cultivent cet art pour leur seul plaisir.

Bien situé géographiquement à proximité des autoroutes, dans un cadre boisé, calme et verdoyant, le bassin en pleine modernisation se positionne favorablement dans l'Europe. Alliant tradition et modernité, de nombreuses entreprises se sont regroupées au sein de Nogentech. Elles sont résolument tournées vers l'avenir autour du Pôle technologique de Haute-Champagne , qui héberge l’antenne de l’Université de technologie de Troyes (UTT) dédiée à la formation par alternance d’ingénieurs spécialisés en procédés de fabrication adaptés au système de production de l’entreprise. Cette capacité à évoluer est l’une des caractéristiques des entrepreneurs du territoire, qui ont su effectuer de véritables mutations technologiques et économiques pour adapter leurs productions à la demande des nouveaux marchés. Plusieurs entreprises du bassin de Nogent sont leaders européens dans leur domaine d’activité. Nogent compte la plus importante forge indépendante de France dans l’automobile (Forges de Courcelles) et la plus importante forge de France dans le médical (Marle).

Inauguré en 1993, le Centre sportif et culturel Robert Henry est un véritable complexe culturel, lieu d'échanges, de rencontres, de manifestations et autres rendez-vous artistiques. D'octobre à mai, la programmation propose environ huit spectacles tout public (représentations théâtrales, concerts, spectacles musicaux ou humoristiques...), un spectacle jeune public et des spectacles scolaires mais également des expositions. La Médiathèque Bernard Dimey propose un large choix d’ouvrages. Des expositions, des spectacles intimistes, des rencontres, des projections et des lectures sont également proposés. Par ailleurs, elle possède un fonds unique dédié au poète Bernard Dimey, originaire de Nogent. Installé dans une ancienne coutellerie, le Musée de la coutellerie présente, dans un cadre moderne, l’histoire technique et sociale de cette activité traditionnelle, du 18e siècle à nos jours.

Côté nature, Le Pays Nogentais est un paradis pour le randonneur, à pied, à cheval ou à VTT, au cœur des forêts, le long du canal ou le long des rivières. Le parcours sportif appelé plus communément '' Bois de Nogent '' est idéal pour les sportifs avec un parcours sportif de plein-air aménagé. Une aire de jeux pour les enfants, des espaces dédiés au pique-nique, à la relaxation sont également à disposition pour les moments en famille ou entre amis..

Les Petites Cités de Caractère

La Haute-Marne compte quatre Petites Cités de Caractère : Bourmont, Châteauvillain, Vignory et Joinville.

Structuré en réseau national, l’appellation « Petites Cités de Caractère® » est une marque reconnue, gage de qualité et d’attractivité. L’objectif : sauvegarder, restaurer mais aussi animer, mettre en valeur et promouvoir le patrimoine auprès des habitants et des visiteurs.

Une Petite Cité de Caractère n’est ni un musée, ni un parc d’attraction. C’est une commune atypique à la fois par son implantation, son histoire et son patrimoine qui vous invite à la découverte de son histoire grâce à des visites guidées, des animations, des ateliers, etc.

Une Petite Cité de Caractère raconte l’histoire d’un lieu d’hier à aujourd’hui.

Bourmont

Bourmont, dressé sur son éperon rocheux, est également appelée « Mont-Saint-Michel des campagnes » de par cette particularité géographique. Dominée par l’église Notre-Dame datant du 17e siècle, la cité conserve de beaux monuments, tels que le couvent des Trinitaires, la chapelle des Annonciades, des maisons renaissance remarquables, etc., témoins des riches heures de la ville. Elle a également vu naître des grands noms : Goncourt, Albin Michel ou encore Audinot. Et enfin, le Parc des Roches, lieu incontournable, classé jardin remarquable, surprend par ses fascinants décors de pierres. Une cité pleine de surprises à découvrir.

Châteauvillain

Marquée par son passé médiéval, Châteauvillain la coquette se niche dans une courbe de la rivière Aujon. Les vestiges du château du Moyen Âge puis du 17e siècle avec ses remparts et ses quelques tours, son labyrinthe de ruelles côtoient de nombreux édifices tout aussi remarquables, dont certains ont été confiés à de célèbres architectes, tel Soufflot au 18e siècle. L’ancien site industriel du Chameau, père fondateur des célèbres bottes en caoutchouc, devenu un lieu de création et d’expérimentations artistiques, La Maison Laurentine, donne à la ville une note originale et atypique. Sans oublier, l’immanquable Parc aux daims, agréable lieu de promenade pour les amoureux de la nature, qui abrite plus de deux cents daims. Une ville à la croisée du patrimoine historique, naturelle et artistique. Dominée par les vestiges du château féodal, édifié du 12e au 15e siècle.

Vignory

Vignory, trouve sa place au cœur d’un écrin de verdure. La cité possède une des plus belles églises romanes du Grand Est, datant du 11e siècle. Elle est reconnue pour la qualité de son architecture et de son mobilier. Le château féodal, quant à lui, renaît de ses cendres grâce à une vaste campagne de restauration engagée depuis 2003, notamment au niveau de la tour au Puits avec sa magnifique charpente et de l’imposant donjon. Vignory invite à la flânerie dans ses venelles et ses passages couverts, à découvrir la Maison du 18e siècle, le musée, le lavoir atypique avec ses colonnades, pour finir par une pause dans le jardin médiéval…

Joinville

Joinville est reconnue « Petite Cité de Caractère » depuis juin 2015. Bordée par la Marne qui baigne le quai des Peceaux, la cité s’adosse à la colline de l’ancien château. Du sommet, on bénéficie d’un magnifique point de vue sur la ville. Entre ses rues étroites et tortueuse et ses maisons anciennes, Joinville a gardé le caractère pittoresque des villes médiévales. Dans le bâtiment de l’Auditoire, ancien tribunal de justice, on retrouve les marques de la riche histoire des seigneurs de Joinville. Édifié au XVIe siècle par Claude de Lorraine, Ier duc de Guise, le château du Grand Jardin, propriété du Conseil départemental, est entouré de magnifiques jardins, classés « Jardin Remarquable ». Et enfin, l’Apothicairerie rassemble plus de 230 pots et ustensiles de l’ancienne pharmacie de l’Hôpital Sainte-Croix construit au XVIe siècle. Cette cité princière de la Renaissance a gardé l’empreinte de son histoire. S’installer et vivre dans une Petite Cité de Caractère, c’est miser sur un environnement agréable et profiter de ses animations en période estivale.

Restez informés