Delphine Descorne-Jeanny

Delphine Descorne-Jeanny

Présidente Cluster Nogentech

Nogent

J’avais un gros besoin de me mettre au vert et de vivre dans un cadre apaisé et nature pour mon travail.

D. Descorne-Jeanny

Haut-Marnaise depuis plus de quatre générations, Delphine-Descorne Jeanny s’investit en faveur de la Haute-Marne. En tant que Présidente du Cluster Nogentech depuis 2019, elle défend les savoir-faire, un tissu industriel important et varié, la dynamique du réseau et les compétences avérées des professionnels du secteur, qui fondent la richesse du département.

Ingénieure de formation, Delphine Descorne-Jeanny a suivi des études sur les matériaux et la métallurgie en lien avec le tissu industriel du département, avec pour objectif de revenir travailler dans les entreprises du territoire. Fière de son département, elle a toujours eu à cœur de s’y installer. Elle commence sa carrière dans le secteur aéronautique, chez Forgevia à Biesles, puis intègre celui du médical en 2005. Ces différentes expériences chez De Puy, Greatbach et Marle lui ont permis d’acquérir une vision aguerrie du secteur et de développer un réseau primordial et indispensable pour mener à bien ses fonctions de Présidente du cluster Nogentech, rassemblant une cinquantaine d’industriels haut-marnais, notamment nogentais.

Cette Haut-Marnaise convaincue mène différentes actions en faveur de la notoriété du département, à l’extérieur mais aussi à l’intérieur des frontières. L’un de ses objectifs ? Pallier à la méconnaissance des Haut-Marnais vis-à-vis de la richesse de leur propre territoire, tant du point de vue des industries que des formations. Egalement convaincue de l’importance de la transmission et de la médiation, elle déploie son énergie à la revalorisation de l’image du secteur industriel auprès des jeunes. En leur faisant découvrir les potentiels en matière de formations techniques adaptées au secteur industriel local et en terme d’emploi offerts par le département, elle souhaite ainsi contribuer à réduire l’exode des jeunes haut-marnais.

Pour cette Chaumontaise de naissance, dont le grand-père est le fondateur de l’ASPTT Volley qui deviendra le Club Volley-Ball 52, et qui vit à Brottes aujourd’hui, la Haute-Marne lui offre une qualité et un cadre de vie indéniables. Elle allie ainsi vie personnelle et carrière professionnelle en toute sérénité, tournée vers l’avenir, toujours en quête de nouveaux projets !